Sunday, February 27, 2005

"pas piqué des hannetons", c'est tout moi ça!


Un insecte vigoureux et surtout trés agile! Posted by Hello

Amis lecteurs et lectrices, me voici donc revenu pour affronter de nouveaux défis sous vos yeux aussi critiques que perspicaces et acérés. J’en profite pour vous remercier de vos nombreuses contributions, en promettant de répondre du mieux possible à vos nombreuses, et souvent pertinentes, sollicitations.
J’ai choisi aujourd’hui de répondre à une requête (enfin, disons plutôt un ultimatum) de ma blogamie e-diote, se demandant d’où vient l’expression « pas piqué des hannetons », qui décrit, parfois de manière péjorative ou ironique, quelque chose de parfait, d’intense ou de remarquable. Je ne peux pas lui jeter la pierre d’avoir choisie cette locution dans la mesure où j’y vois une analogie si évidente avec mon blog « pas piqué des vers »,.
Ces deux expressions, quasiment équivalentes et aux origines semblables, sont amusantes car elles ont toutes les deux étaient d’abord utilisées dans leur forme positive pour désigner des étoffes et des bois attaqués par les vers ou des salades aux feuilles abîmées et défraîchies par les hannetons. Elles ont donc très rapidement désigné des choses vieilles, usées et ne valant donc pas grand chose (qu’ais-je entendu au fond de la salle ? comme Sylvie Vartan ? vous n’êtes pas sympa, elle vaut bien au moins un bon fou rire !).
Par opposition, le langage populaire a peu à peu délaisser cette utilisation pour adopter la forme négative à l’encontre de choses vigoureuse, saines, solides, … avec une connotation fortement sexuelle au départ, comme souvent d’ailleurs, puisqu’elles étaientt souvent utilisées à l’égard des jeunes « plantes » fraîches et roses de l’époque. Petit à petit, le sens s’est répandu à toutes sortes de choses, de situations, d’évènements, …
Imaginez maintenant une situation pas très banale du genre vous croisez un mort vivant sortant juste de sa tombe ! Comment décrire cette situation : « piqué des vers » ou « pas piqué des vers » ? Là est la question !

5 Comments:

Blogger coyote des neiges said...

Si je comprends bien la connotation sexuelle du départ, un gars qui ne serait pas piqué des hannetons signifierait un gars qui est ammanché pour veiller tard!

5:51 AM  
Blogger Tagmata said...

Les Français seraient-ils de gros obsédés par la chose ? En tous cas, à la lecture de ces chroniques, on peut croire que nous ne pensons qu'à ça. Cela explique peut-être pourquoi je suis assidûment ce blog... :)
Au fait coyote des neiges, c'est quoi ammanché ?

12:25 PM  
Blogger laurentdebx said...

@Coyote : effectivement l'expression me semble assez proche sauf que l'utilisation de départ était plutôt destinée à la gente féminine
@tagmata : attention, si tu lances Coyote sur le québécois, tu sais quand ça commence mais pas quand ça fini!

3:23 AM  
Blogger coyote des neiges said...

@ Laurent : Ey, c'est à moi qu'on cause!!!

@ Tagmata : ammanché c'est (dans le cas de la présente expression) : avoir un manche... En général, être mal ammanché c'est être mal fagoté ou encore être en mauvais état ou mal pris.

@ Laurent : Ça va? J'ai pas pris trop de place sur ton blogue? Tu sais bien qu'on ne défie pas impunément Coyote des neiges!!!

5:01 AM  
Blogger Balduci said...

This site gives away FREE tickets to Las Vegas shows. They have other great Las Vegas stuff including info about midnight fantasy Check it out midnight fantasy

6:33 PM  

Post a Comment

<< Home