Friday, January 28, 2005

A table!! Aujourd'hui on se fait un "BARBECUE"


trop tard!!! Je me suis rasé le bouc! Posted by Hello

En ces temps de froid et de gel ou nous avons du mal à réchauffer nos corps et nos esprits et où la cheminée offre plus qu’un simple réconfort visuel, j’ai pensé qu’évoquer l’origine du mot barbecue pouvait être ma contribution à cette volonté collective pour un élévation rapide de la température ambiante.
L’avantage de ce mot est par ailleurs qu’il illustre parfaitement les influences réciproques et successives que les différentes langues subissent et s'infligent continuellement.
Comme souvent, ce mot a une origine lointaine car il évoque une époque où le four à pyrolyse n’était pas encore inventé ; l’inventeur lui même n’avait même pas été conçu, c’est vous dire !
En ces temps reculés, donc, les cuisiniers, au sens pragmatique aiguisé comme leurs couteaux, préféraient souvent préparer les viandes directement au dessus d’un feu de bois, plutôt que de perdre temps et énergie à dépecer la bête pour la faire revenir dans une casserole ou une marmite.
Un des animaux les plus prisés était la chèvre qui, ne fournissant pas de laine comme les moutons, ne pouvait pas servir à grand chose d’autre qu’à la digestion des grands de cette époque. Afin d’être installé confortablement, le pauvre animal était embroché et placé au dessus des braises. Pour une meilleure rotation et ainsi une cuisson bien homogène, la broche (attention aux âme sensible, la suite peut leur être pénible) était passée par la bouche puis poussée pour ressortir par l’arrière train. Une légende soutient d’ailleurs que le cri de la chèvre, qui ressemble à une sorte de « mais !!!! » interloqué et chevrotant, serait l’expression de son refus depuis cette époque (avant elle était muette).
La technique fût donc décrite comme passer la broche de la « barbe à la queue ». Aussi barbare était cette pratique, aussi appréciée était elle et sa renommée franchissait les frontières et les mers, arrivant même jusque dans les cuisines de nos « amis grands bretons ». Or, déjà à cette époque, la prononciation par les anglais de la langue de Molière posait quelques difficultés, notamment le « u » traduit phonétiquement en anglais par « you » ce qui conduisit les cuisiniers à transformer le terme original en « barbe à qu’you » qui devint après barbecue.
Le fait est que nous utilisons aujourd’hui ce mot comme un « anglicisme » alors qu’en réalité ce n’est qu’un juste retour à l’envoyeur
Alors un morceau de cuisse ou de langue ? Bon appétit !

10 Comments:

Blogger NdF said...

Je suis un visiteur qui visite ! Je t'ai aussi mis dans ma liste de blog. J'aime bien l'idée de ton blog. C'et super sympa.

A+

Nico

3:01 AM  
Blogger e-diote said...

La cuisse... Pourquoi ne pas avoir hésité entre le cuissot et le cuisseau, le second étant peut-être plus intelligent que le premier...

Et d'abord on peut te faire des suggestions d'expression ? "avoir des couilles". Je voudrais que tu travailles dessus, "j"'ai trouvé pour toi l'illustration parfaite pour cet article.

Je grillle d'impatience de te voir nous raconter cela !!!

10:52 AM  
Blogger Yo said...

Moi j'aimerais ben que t'explique bille en tête mais j'ai pas de photo pour illustrer, c'est juste pour savoir.

2:48 AM  
Anonymous Anonymous said...

Great blog, I also have a casino related site, If you want or need more exposure get casino traffic by the thousands at **casino traffic** Works for me!

9:15 PM  
Anonymous cartersville said...

Interesting blog. Keep up the good work.

Sincerely,

BBQ Lover
cartersville
http://www.SmokinOnTheSquareCartersville.com

10:25 PM  
Anonymous Bartow County said...

Interesting blog...a good read.

Regards,
A Cassville Heritage Association member, Cassville, Georgia
Bartow County

10:40 AM  
Blogger Johnny Reb said...

Interesting blog. Keep up the good work.

Regards,

Johnny Reb
Allatoona Pass
http://www.scv670.com

10:59 PM  
Anonymous SCV Member said...

A good read. I'm looking for info on the civil war and anything related to it.

Regards,

SCV member
Bartow County

11:21 PM  
Anonymous Anonymous said...

Salut, je passe un peu par hazard, j'avais vu (lu?) que Barbecue venait d'une pratique cannibale appelée Barbacoa (je ne sais plus quelle peuplade) qui consistait à manger ses ennemis pour les faire disparaître autant physiquement que spirituellement.

7:34 AM  
Anonymous Anonymous said...

I blog quite often and I genuinely appreciate your content.

The article has really peaked my interest. I'm going to take a note of your website and keep checking for new information about once per week. I opted in for your RSS feed too.

my weblog ... Abercrombie Pas Cher

6:46 AM  

Post a Comment

<< Home