Thursday, January 27, 2005

S'en moquer comme de l'an 40


La fin du monde aura t elle lieu? Posted by Hello

Aujourd’hui, chèrs(es) lecteurs et lectrices, (j’ai utilisé le pluriel pour évoquer votre multitude croissante, après tout eu delà de 1, vous êtes déjà plusieurs), j’ai choisi une expression, non pas pour l’originalité de son origine, mais plutôt par la méprise collective la concernant. Effectuez un sondage auprès d’un échantillon représentatif de la population française (il suffit pour cela de prendre 100 individus regardant TF1 ou M6, un soir de « star Ac » ou de « Koh lanta ») et posez la question suivante :
« D’après vous, à quelle événement fait allusion l’expression s’en moquer comme de l’an 40 ? » . Que croyez vous obtenir comme réponse ? Celle que vous donneriez aussi, ainsi que votre modeste et humble serviteur qui n’a pas honte d’avouer que son inculture crasse le met parfois au niveau des téléspectateurs sondés ci dessus : « diantre, pardonnez ma franchise mais la question paraît simple, la référence semble être la seconde guerre mondiale » est certainement la réponse que vous obtiendrez le plus souvent.
Première remarque, j’ai bien entendu pris la liberté d’adoucir le style linguistique originel de la réponse pour être plus clair car la réponse d’origine était : « il est con çuilà avec ses questions à la noix! 40, C’était la guerre contre les bochs ! ».
La deuxième remarque concerne le fond de la réponse, faux dans les deux cas, car l’année citée ici fait allusion à une période qui fêtera bientôt (dans 35 ans exactement, à l’échelle de l’humanité, ça paraît peu) son millième anniversaire. Les forts en maths ont déjà fait leur calcul, il s’agit donc de l’an 1 040. Que s’est il passé de si extraordinaire cette année là pour qu’une expression soit restée aussi longtemps dans les mémoires ? Donc là, les pas forts en maths plongent dans leur bouquin d’histoire et autres encyclopédies pour essayer de se faire mousser à leur tour, en vain ! Car il ne s’est justement strictement rien passé de notable cette année là! Pour être plus précis, il devait se passer quelque chose, ni plus ni moins que la fin du monde, événement annoncé par un illustre inconnu dont j’ai oublié le nom mais qui a jeté une énorme vague d’angoisse sur la population de l’époque. Celle-ci, lorsque la date fût passée et qu’elle fût ainsi rassurée sur la pérennité de notre planète, pris le parti de se moquer de cet épisode ce qui devînt « s’en moquer comme de l’an 40 » !
Si vous souhaitez un jour briller en société, n’hésitez pas à ressortir cette expression et à piéger vos interlocuteurs, je vous garanti le résultat, j’ai testé pour vous (enfin le piège a fonctionné, pour ce qui est de briller, j’ai bien peur que ça soit un peu juste).
Sinon, encore mieux, vous pouvez jouer les branchés en changeant le 40 en 6 ou 12 puisque ce sont les prochaines « fin du monde » prévues !
A bientôt.

5 Comments:

Anonymous Anonymous said...

Enoooorme confusion!!! Si on regarde M6, on ne peut pas être fan de starac ou de Kolanta!!!! Hahahaha (c'est sur tf1). En revanche, coyote qui est une fan de M6 sait bien que "oui chef" et "la nouvelle star" sont ses émissions favorites.
ps: je suis un des 100 érudits et j'aurais répondu L'an 40, mais pas 1940...

6:07 AM  
Blogger coyote des neiges said...

Moi j'aurais juré qu'il s'agit de l'an 40 après JC, mettons l'éruption du Vésuve (quoique après vérification c'est plutôt 79 ap JC, mais j'étais pas loin).

J'aurais aussi juré que j'avais déjà écrit un commentaire sur cet article, mais j'ai peut être été distraite et au lieu je suis allée voir la référence sur la fin du monde que tu as donnée.

Ou bien tu as fait comme moi et tu as perdu quelques commentaires au passage...

5:13 AM  
Anonymous mounir said...

j'ai lu qlq part une autre interpretation de cette locution,au faits,c'est les royalistes qui se foutais du quarente du calendrier republicain et croyais que la republic ne servivrai pas a cette année la.

6:23 AM  
Blogger laurentdebx said...

En fait, comme dans plusieurs autres expressions de ce blog, il arrive effectivement qu'il y ait plusieurs origines possibles. Dans ces cas là, je m'attache à utiliser la plus vraisemblable ou bien celle qui paraît la mieux démontrée

6:33 AM  
Anonymous Anonymous said...

Il y a une autre interprétation " s'en moquer comme d'al coran", référence au Coran, évidemment

8:33 AM  

Post a Comment

<< Home